Test Jeu de sociétéWhen I Dream - Résumé
30 à 60 minutes,  Asymétrique,  De 21 à 30 euros,  Enfants,  Famille,  Joueurs occasionnels,  Minimum 2 joueurs

When I dream : bienvenue dans le monde des rêves

Nb de JoueursÂgeDuréeTypeUn jeu de
4 à 108 et +30′Cartes – CommunicationChris Darsaklis

Synopsis

« Dans When I dream, un joueur rêve et pose un masque sur ses yeux. Les autres joueurs sont des Esprits du Rêve et lui décrivent tour à tour des cartes en utilisant un seul mot. Mais attention au Marchand de Sable et autres Croque-Mitaines qui induisent en erreur ! »


Principe et but du jeu When I Dream

When I Dream fait partie de ces concepts originaux. Que l’on soit 4 , 5 ou même 10 joueurs, le concept ne change pas et les mécaniques de jeux sont les mêmes.

Les joueurs sont installés autour d’une table où se trouvera au centre des cartes illustrées (un peu dans l’esprit des cartes du jeu Dixi, pour celles et ceux qui y ont déjà joué) avec un mot inscrit correspondant à l’illustration.

Chaque joueur va à son tour mettre un bandeau sur les yeux. Sans que le joueur qui rêve ne sache qui est qui, les autres joueurs recevront aléatoirement un rôle pour ce tour. Ils pourront être soit :

  • Une Fée : son rôle est d’aider le joueur qui rêve à trouver le mot inscrit sur la carte illustrée
  • Un Croque-Mitaine : son rôle est d’induire en erreur le joueur qui rêve afin qu’il donne un autre mot que celui inscrit sur la carte illustrée
  • Le Marchand de sable : son rôle est un mélange des deux, puisqu’il doit équilibrer les bonnes et mauvaises réponses du joueur qui rêvent

Pendant les 2 minutes du sablier et sans les voir, le joueur qui rêve va devoir deviner les mots inscrits sur les cartes (que les autres joueurs eux verront). Chacun leur tour ils donneront un mot indice au rêveur. Ce mot sera un bon indice de la part des Fées ou un mauvais indice de la part des Croque-Mitaines. Quant au Marchand de Sable il donnera des bons ou des mauvais en fonction de la partie.

A la fin des 2 minutes, le joueur qui rêvait doit raconter son rêve aux autres joueurs avant d’enlever son bandeau en utilisant les mots indices qu’il a trouvé (et qu’il a encore en tête !). Puis chacun marque des points en fonction des bonnes et mauvaises réponses du rêveur.

Le bandeau passe au joueur suivant et les rôles sont redistribués.


Mon avis

J’ai trouvé ce jeu très original ! Avec son thème qui parle à tout le monde, le jeu propose une ambiance légère et drôle !

J’ai découvert ce jeu en voyant le design de la boite qui m’a plu immédiatement. Après demande de conseils, je l’ai acheté et très vite j’ai été convaincu. Je cherchais un jeu facile à prendre en main pour pouvoir jouer en famille ou des amis pas tous joueurs expérimentés.

J’aime beaucoup le jeu Dixit, son concept et ses illustrations. J’ai retrouvé un peu les mêmes sensations devant When I Dream une fois les cartes sur la table. Très colorés, ce jeu est à la portée de tous. Chacun avec son âge et ses références peut faire deviner le mot en donnant l’indice qui lui semble être le meilleur ! Enfin j’ai beaucoup apprécié le petit plus en fin de chaque manche où chaque rêveur doit nous raconter le rêve qu’il veut en incluant les mots qu’il a deviné.

Ce qui a été le plus compliqué pour moi a été de classer ce jeu dans une catégorie distincte. Il est un jeu au concept asymétrique. Mais il est à la fois un jeu d’équipe et de chacun pour soi.

On joue en équipe entre Fées ou Croque-Mitaines. On essaye de trouver des bons ou des mauvais indices pour le rêveur pour gagner le maximum de points à la fin. Puis la manche suivante, vu que les rôles sont redistribués, on peut re retrouver avec un rôle différent et ne plus être avec les mêmes joueurs. Il faut donc éviter qu’ils ne gagnent trop de points !


Contenu de la boite de When I Dream

Vous trouverez dans la boite du jeu When I Dream :

  • Un lit
  • Un plateau
  • Un masque
  • Un sablier
  • 110 cartes Rêves avec 440 propositions
  • 11 cartes Esprit du Rêve
  • 94 jetons points
  • Un livret de règle

Nb de JoueursÂgeDuréeTypeUn jeu de
4 à 108 et +30′Cartes – CommunicationChris Darsaklis